Encyclopédie > Les Figures de Style > L'Indécision de Politesse, l'Indétermination Personnelle

Les figures de style

L'Indécision de Politesse, l'Indétermination Personnelle

Le marabout, par flyer interposé, s'adresse directement à son client potentiel. Il l'interpelle, il l'invective.
Simplement, il lui dit tantôt "vous", tantôt "tu", tantôt "votre", tantôt "ton". Parfois, au sein de la même phrase. Comme s'il hésitait entre le respect dû au client, et la sympathie cordiale et fraternelle qu'il lui inspire.

Voir l'exemple de M. BAFODE .

Le marabout applique aussi cette indécision syntaxique à lui-même, parlant de lui tantôt à la première personne du singulier ("je"), tantôt à la troisième ("il").

Cette imprécision peut générer des quiproquos intéressants. Exemple :

"Il courra derrière vous comme le chien derrière son maître et il créera entre vous une entente parfaite" Prof. MORO

Le premier "il" désigne le conjoint perdu, alors que le second "il" fait référence au marabout. Mais on dirait qu'il s'agit d'une seule et même personne, donc que le marabout lui-même courra derrière son client.