Encyclopédie > Les Figures de Style > Le Retour de l'Être Aimé, L'Analogie Canine

Les figures de style

Le Retour de l'Être Aimé, L'Analogie Canine

Le retour de l'être aimé est non seulement une figure de style, mais aussi une figure imposée. C'est LA prestation que le marabout se doit de proposer. Elle vient rarement en première ligne du flyer, mais est quasiment toujours présente.

Le principe est simple : la personne que vous aimez ne vous aime plus et est partie. Le marabout peut la faire revenir et la faire vous aimer. Contre son gré ? Il semble que oui. Mais peu importe, puisque, suite à cet envoûtement, vous serez heureux, ensemble.

Mais d'un bonheur peut-être assez étrange...

Le retour de l'être aimé fait presque toujours appel à une autre figure de style : celle de l'Analogie Canine.
L'être aimé, non seulement reviendra, mais de plus, il "courra derrière vous comme le chien derrière son maître".
Ca peut paraître un peu étonnant.

En occidental rationnel, vous vous demandez quelle impression ça peut faire, à chaque fois que vous vous promenez dans la rue, d'avoir toujours votre femme (ou votre mari) qui court derrière vous. Et surtout pourquoi il (ou elle) aurait besoin de courir pour vous suivre. Est-ce parce que vous êtes vous-même en train de courir que votre conjoint doit courir derrière vous ? Est-ce parce qu'il a de toutes petites jambes qu'il doit courir même quand vous marchez ? Est-ce qu'il fait des aller-retour dans tous les sens, courant comme un jeune chien fou, pendant que vous marchez en ligne droite ? Est-ce que vous laissez votre conjoint courir derrière la voiture pendant que vous conduisez ?

En réalité, le marabout souhaite vous rendre votre fierté perdue. Votre conjoint vous a humilié en vous quittant ? Il sera humilié à son tour, soumis, dans un rapport Maître / Chien tellement avilissant pour lui, mais si jouissif pour vous... C'est ça, l'Amour !

Et celui qui en parle le mieux, c'est un certain... Jacques Brel, qui propose à sa maîtresse de n'être que l'ombre du chien qui lui court derrière :

« Laisse-moi devenir L'ombre de ton ombre L'ombre de ta main L'ombre de ton chien »
Jacques Brel, "Ne me quitte pas", 1959

Retrouvez dans la galerie de flyers quelques exemples de Retour de l'Être Aimé avec Analogie Canine