Encyclopédie > Enquête Surnaturelle

Enquete surnaturelle

Par principe, le monde des Marabouts est mystérieux et occulte. Pour essayer d'en savoir plus, j'enquête, avec l'aide des internautes.
Si vous aussi vous vous y connaissez en Marabouts, écrivez au Professeur MÉGABAMBOU.

Au sommaire :

 

Retour au sommaire de la pageUn physicien donne des leçons d'orthographe à un marabout

Bonjour,
Super votre site à propos des marabouts. J' avais oublié leur existence. Faut dire que chez moi, c'est la maritimo-rural, alors...
Enfin bref, j'ai habité une grande ville, Brest, quand nous étions étudiants, dans un quartier dit populaire. Un jour, nous avons découvert dans notre boîte à lettre, un « flyers » de marabout, puis un autre jour un nouveau, et ainsi de suite, régulièrement.
L'ennui c'est que :
1- Cela nous a énervé ma compagne et moi (par principe) ;
2- cela nous a déçu ; en effet, le tract était bourré d'erreur d'orthographe.
Je me suis donc fendu d'une petite lettre anonyme, expliquant l'inanité et la dangerosité de telle pratique, en relevant, non sans quelque perfidies de scientifique borné, deux ou trois incohérences dans le propos et bien sûr, j'ai proposé une correction des erreurs orthographiques, grammaticales et typographiques. J'ai expédié le tout à l'adresse indiquée, dans une grande enveloppe non-affranchie, remplie de différents journaux (Monde diplomatique, Monde libertaire, Charlie hebdo, etc.) pour que ce soit plus lourd, donc plus cher pour le destinataire. Le temps a passé, évidemment il ne peut en être autrement, et plus tard, alors que les flyers avaient disparus de la circulation brestoise et que tout cela était sortie de ma mémoire, trop occupée à comprendre la mécanique quantique et la topologie, quelle ne fut pas ma surprise, de les voir réapparaître, corrigés exactement comme je l'avais suggéré.
Et là, je me suis dit que j'avais perdu mon temps, en drapant, au
passage, d'une certaine respectabilité, un telle propagande.

 

Retour au sommaire de la pageUn marabout trop sûr de lui se fait descendre

Nigeria: il teste un gris-gris anti-balles et se fait tuer par son patient [mercredi 17 décembre 2003, 14h47]
LAGOS (AFP) - Un guérisseur nigérian a été tué d'un coup de pistolet par un patient à qui il avait demandé de tester un gris-gris anti-balles qu'il lui avait préparé. L'incident s'est produit il y a deux semaines dans l'Etat nigérian de Benue, selon la police. Umaa Akor avait demandé que le guérisseur, Ashi Terfa, lui prépare un gris-gris pouvant le protéger des balles. "Pour prouver son efficacité, le guérisseur a noué le gris-gris autour de son cou et a exigé qu'Akor lui tire dessus", a expliqué un porte-parole de la police. "L'expérience s'est révélée fatale pour le guérisseur dont le crâne a été fracassé. Il est mort sur le coup". Le patient a été déféré en justice pour homicide mais libéré sous caution.

Un marabout a écrit au Professeur MÉGABAMBOU pour signaler que, lui, il sait faire les "anti-balles".

 

Retour au sommaire de la pageMichael Jackson a eu recours à la chirurgie et... au maraboutisme !

Michael Jackson a un faux nez
Surtout, Michael, ne te gratte pas le nez !

 

Dans son numéro d'avril 2003, le magazine américain Vanity Fair fait de stupéfiantes révélations. Michael Jackson aurait un faux nez ! Pas un faux nez comme les clowns, mais une vraie prothèse, sans laquelle il ressemblerait à une momie.

Pour ça, on ne peut pas vraiment parler de scoop, car malgré cet artifice, on garde l'étrange impression que Michael a oublié de redevenir normal après sa transmutation en zombie dans "Thriller".

Non, l'info vraiment stupéfiante, c'est que Michael aurait eu recours à un marabout pour tuer Steven Spielberg ainsi qu'une bonne vingtaine d'autres personnes figurant sur sa liste d'ennemis personnels. Pour cela, Michael aura dû payer :
1. de sa personne, en prenant un bain de sang (au sens propre, du sang de mouton) ;
2. de sa poche : environ 150.000$, versés sur un compte au Mali, à un sorcier Africain du nom de Baba. Cent cinquante mille dollars, ça peut paraître cher, comme ça, mais lorsqu'on sait que Monsieur BABA aurait de son côté sacrifié 42 vaches pour ce rituel, ça relativise. En tous cas, ça doit pouvoir lui financer ses flyers jusqu'à la fin de ses jours.

D'un autre côté, 150.000$, ça fait cher si l'on considère que ce sortilège, lancé en 2000, n'a toujours pas porté ses fruits en 2003.

L'histoire ne dit pas pourquoi Jackson en veut autant à Spielberg. Serait-il vexé de ne pas avoir eu le rôle de Peter Pan dans "Hook" ?

 

Retour au sommaire de la pageUn homme politique peut-il gagner une élection grâce à l'aide d'un Marabout ?

Dans l'émission scientifique "Normal, paranormal ?" (M6, mardi 21/01/03), Sylvie Jumel, haut fonctionnaire gravitant dans les plus hautes sphères du pouvoir politique Français, fait de fracassantes révélations. Nos hommes politiques, non contents de recourir à des voyantes pour connaître le futur, feraient également appel à des sorciers pour en infléchir le cours.

Un exemple ? En 1995, Jacques Chirac himself, en mauvaise posture dans les sondages, aurait fait venir un plein charter de Marabouts Sénégalais pour travailler contre Edouard Balladur. Apparemment avec un certain succès, puisque le pauvre Edouard, donné gagnant par tout le monde, n'a pas même atteint le second tour.

Pour en savoir plus : "La sorcellerie au coeur de la République" de Sylvie Jumel (aux Editions Carnot)

Dans la même émission de télé, on peut voir un sorcier qui confectionne de petites boulettes de terre magiques dont il truffe secrètement les abords de l'Elysée, pendant 6 mois avant les élections présidentielles de 2002, et pour le compte d'un concurrent électoral du Président en place. Le sorcier considère que les 20 petits pourcents de Chirac au premier tour sont une preuve de l'efficacité de son action. Il ne commente pas en revanche ses 82% au second tour. Notre sorcier aurait-il commis une... boulette entre les deux tours ?

Quant aux diverses bourdes du candidat Jospin qui ont participé à son échec, elles seraient imputables tout naturellement à quelque activité occulte de plantage d'aiguille dans une poupée-Lionel en cire. Effectivement, on ne voit pas comment expliquer, autrement que par le maraboutage, qu'un Enarque commette des gaffes oratoires, dixit le sorcier anonyme. Tout cela est décidément implacable.

Depuis le temps que le Professeur MÉGABAMBOU vous dit que Politiques et Marabouts vont de pair...

 

Retour au sommaire de la pageFootball et marabouts

Un marabout propose ses services à une équipe
Les Sénégalais auraient triché pour la Coupe du Monde 2002
Un gardien de but blessé par les grigris
Un club de football anglais appelle une sorcière à la rescousse

 

Ouest-France du vendredi 6 août 2004
Un marabout sénégalais veut sauver le FC Lorient !

En pleine phase de recrutement de joueurs au FC Lorient, les CV s'empilent sur le bureau du président.

"Dans ce paquet, une candidature a retenu l'attention du président. Celle d'un marabout sénégalais. L'homme explique dans sa 'lettre de motivation' que « malgré le talent incontestable des footballeurs, les matches sont joués et gagnés d'avance ! » Conscient que le FC Lorient vient de vivre deux échecs consécutifs pour remonter en Ligue 1, le marabout propose donc ses services pour « qu'ensemble, nous gagnions plus de matches décisifs pour arriver à des résultats durables sur le plan local et même européen ». Sacré programme ! Précisons qu'à ce stade, le mage africain ne donne pas de détails sur le coût de ses prestations « mystiques »."

Apparemment, le club ne devrait pas donner suite à cette offre.

> Lire l'article complet

 

Retour au sommaire de la pageUne dépêche AFP laisse entendre que l'équipe du Sénégal aurait utilisé les services de Marabouts pour gagner contre la France pendant la Coupe du Monde 2002...

DAKAR (AFP) - L'annonce du forfait du Français Zinédine Zidane pour le match France-Sénégal, vendredi en ouverture du Mondial-2002 de football, a relancé, au Sénégal, le débat sur l'apport de supposées forces mystiques, marabouts et autres gris-gris dans les performances des "Lions". "Quel est le +serial-killer+ qui travaille pour les Lions ?", s'est notamment interrogé, lundi, le quotidien populaire dakarois Frasques. Ce n'est pas la première fois en effet que l'équipe du Sénégal doit affronter une équipe privée de son joueur vedette. Le journal rappelle que lors de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2002), au Mali, en janvier et février, les Lions avaient joué l'Egypte sans Hossam Hassan, la Zambie privée de son meilleur attaquant Dennis Lota et une République démocratique du Congo orpheline de Shabani Nonda. Et, atteignant la finale pour la première fois de son histoire, le Sénégal avait perdu face au Cameroun... privé de Patrick Mboma. Zidane annoncé forfait vendredi, le quotidien affirme que c'est "une drôle de série qui se poursuit" pour les Lions, qui participent à la Coupe du monde pour la première fois de leur histoire également. Mardi, à Séoul, le médecin de l'équipe de France a annoncé officiellement le forfait de Zidane pour au moins le match d'ouverture de la Coupe du monde contre le Sénégal.

Retour au sommaire de la pageExcédé par ces insinuations, un joueur Sénégalais s'exprime dans Le Monde :

Les joueurs en ont assez des histoires de marabouts
Les histoires de maraboutage et autres rites « vaudous » prêtés aux équipes africaines amusent beaucoup la presse, beaucoup moins les joueurs sénégalais. «C'est complètement fou, vos histoires», a rétorqué Aliou Cissé à un journaliste qui lui demandait si des supporteurs avaient «vraiment sacrifié deux poulets avant le match contre la Suède». «Pourquoi en revenez-vous toujours à cette vision de l'Afrique ?», s'est indigné le capitaine du Sénégal. «Si c'était si important pour nous, a-t-il ajouté, les pays africains seraient déjà tous champions du monde et les clubs européens qui emploient des joueurs africains auraient déjà tous gagné la Ligue des champions.» Derrière sa fermeté, Aliou Cissé préfère sourire de toutes ces déclarations : «Il faut expliquer les choses, autrement tout le monde va continuer à croire qu'on est sans arrêt en train d'égorger des poulets ou je ne sais quoi.»

Le Monde - 22 Juin 2002

Enfin, y a pas de honte à avoir : le sélectionneur italien Giovanni Trapattoni a lui aussi triché durant la Coupe du Monde 2002. Une caméra l'a surpris alors qu'il aspergeait discrètement le terrain d'eau bénite, dans l'espoir d'éviter l'issue tragique du match (sans succès, d'ailleurs). Après tout, chacun sa méthode.

 

Retour au sommaire de la pageLundi 16 février 2004 - Emission Charivari sur France Inter.
Interview d'Eugène EBODE, ancien gardien de but au Cameroun.

C'est vrai que les veilles de matches, les veilles de finales, c'était le délire complet. Et quelquefois même des matches anodins. Moi qui jouais gardien de but, je peux vous dire que j'ai souffert de beaucoup d'entorses [...] simplement parce que la veille du match, nos sorciers passaient le plus clair de leur temps à aller enterrer des objets pour protéger les cages. Alors je tombais dans ces gruyères, quelquefois c'était pas très commode.

 

Retour au sommaire de la pagejeudi 15 janvier 2004, 17h06
Un club de football anglais appelle une sorcière à la rescousse

LONDRES (Reuters) - Persuadé de ne pas pouvoir marquer à domicile parce que son terrain est maudit, un petit club de football britannique a fait appel à une sorcière adepte de la magie blanche pour tenter de lever le maléfice.
La sorcière estime qu'elle a déjà contribué à améliorer la bonne fortune de Frome Town, dans le Somerset, ce qui n'a pas empêché ce club de division régionale d'être battu 2-1 sur son terrain mardi par son rival Paulton Rovers.
Titania Hardie précise que son rituel magique a aidé le club pendant la première mi-temps, mais que la concentration et l'énergie de l'équipe se sont "évaporées" après la pause.
"Je pourrais leur faire des discours pleins de punch, un rituel de purification ou encore une sorte de charme afin qu'il puissent faire un bon match, et pas seulement la moitié d'un", a-t-elle ajouté.
Titania Hardie est convaincue que l'incapacité chronique de Frome Town à gagner à domicile pourrait en fait venir des vestiaires, où un "bloc de négativité" s'est développé.
Ian Pearce, porte-parole du club, a déclaré que les efforts de Hardie ont déjà galvanisé les joueurs.
"Elle s'est avancée vers le terrain, a fait des mouvements avec ses bras, puis elle a parlé aux joueurs et leur a donné confiance. Elle leur a dit de s'imaginer qu'il y avait un cercle blanc autour d'eux", a-t-il ajouté.
"Notre équipe fonctionne plutôt bien et nous avons marqué des buts par dizaines, mais nous sommes incapables de marquer à domicile. Nous avons donc pensé que le terrain était peut-être frappé par une malédiction", a-t-il précisé.

> Un article qui explique que les équipes de foot en Afrique dépenseraient des millions de francs (CFA) en pratiques maraboutiques (visible aussi à cette autre adresse)

 

Retour au sommaire de la pageZagtag, un fan de flyers de Marabouts, écrit au Prof. MÉGABAMBOU :

Salut,
Ton site est tres drôle. J'ai habité 2 ans à porte de Clignancourt XVIII et je ne sais quel magnétisme s'emparait de moi à Barbès-métro mais je conservais tous les flyers de marabouts domiciliés dans le 18ème : on les accrochait dans les toilettes de la colocation (succès garanti) ; je suis à Lyon actuellement, c'est apparemment la rue Paul Bert la rue des marabouts !!

Intéressant ! Peux-tu nous en dire plus sur ton expérience maraboutique parisienne, Zagtaz ?

Déja, je vais devoir tordre le cou à une idée reçue : ce ne sont pas les marabouts qui distribuent les flyers dans la rue !! mais plutôt leurs zombies... euh je veux dire leurs rabatteurs. Ce sont souvent d'ailleurs des indiens ou des pakistanais (en tout cas en haut des escalators du métro BARBES). Ils distribuent à la chaîne à tout le monde, bien que le monde fasse généralement comme s'ils n'existaient pas. Pour cela peut être, ils n'ont pas d'attitude particulière, si ce n'est une lenteur et une passivité de geste. Il n'y a pas de criée, loin de là.

Pour l'ambiance : le métro barbes est la pierre d'angle du 18ème, arrondissement populaire, carrefour stratégique ultime entre PIGALLE (sex shop, touristes Montmartre- kebabs) et CHATEAU ROUGE (Afrique) / Bd BARBES (Maghreb) / LA GOUTTE D'OR (Maghreb-Afrique "ghetto") et LA CHAPELLE (Hindis-Pakistanais). Une station de métro grouillante de monde et de colporteurs qui débordent sur la route et dans toutes les rues avoisinantes. C'EST LA QUE SONT LES RABATTEURS.
Tout le monde est dans la rue, voire sur la route ! Un TATI de 800m de long est continuellement pris d'assaut. Oui, donc plutôt indiens dans les escalators, par groupes de deux-quatre (mais quand même pour des flyers de marabouts d'Afrique de l'ouest, hein !).
Aux différentes sorties de métro, ce sont là des Africains qui distribuent les flyers, enfin pas toutes les sorties, puisque les vendeurs de chaînes en or (plutôt Maghrebins) en occupent certaines. Les Africains sont plus bavards que les Indiens (entre rabatteurs je veux dire).
Quel que soit le chemin que l'on prenne (pour un changement de métro ou pour sortir) on se retrouve inéluctablement avec 3-4 flyers, voire 7 si on insiste. Ceci dit, cela ne semble pas être les même marabouts selon les jours de la semaine !! (les mystères du planning occulte)

Comment la "tapisserie" de flyers dans tes toilettes était-elle perçue par tes visiteurs ?

La tapisserie avait un franc succès sur la porte intérieure des WC, elle etait toujours remarquée alors que le reste des murs était egalement couvert d'une accumulation de posters et de cartes postales diverses. Il est arrivé que ce soit même un peu énervant lors de fêtes bien enfumées et arrosées, puisque des petits groupes squattaient les chiottes, non pas pour se soulager, mais pour lire tous les flyers un à un.
C'était généralement commenté comme typique du quartier et très drôle.

Connais-tu des gens qui ont déjà consulté des marabouts ?

Personne n'a jamais avoué avoir consulté un marabout, mais je sais de source sure que ce ne sont pas que des mamas africaines qui courent les marabouts. Un des colocataire tenant un boutique d'artisanat du Népal, il connaissait un certain nombre de clientes un peu... euh.. superstitieuses, dans la mouvance new-age, bouddhiste, hindi, maraboute-moi ça. Ce sont généralement des femmes aisées, la quarantaine...

Quant à moi, zagtag , tout a commencé lors de l'emménagement à Paris, Porte de Clignancourt 18è, avec les premiers déplacements dans le quartier... une étrange sensation, proche du magnétisme interdimensionnel largement décrit par ces scientifiques néoquantiques, s'emparait de mon esprit ; et mes jambes, voire les roues de mon vélo, m'attiraient irrésistiblement vers ces rabatteurs silencieux, probablement d'anciens mauvais payeurs maraboutés. D'un air entendu, un à un, ils me livraient leurs petits papiers patiemment découpés au ciseau, et d'une mystique injonction, m'encouragaient à agrandir ma collection, toujours plus loin, plus haut... et maintenant que je sais la vérité... ough... je... je dois vous l'avouer... attention à ... KADATH !... kadath... la cité maudite de la véritée vraie ! ough... non, pas elle ! La maîtresse, elle me cherche désormais, moi et mes précieux petits papiers... mais je les ai cachés !! AH AH ! AH ! aaah (...) [interruption momentanée, indépendante de notre volontée]

gab zag tag
http://zagmataz.free.fr

Merci, Gab, d'avoir témoigné pour nous jusqu'à mettre ta vie en péril.

Les marabouts sont géniaux, Réveillés à trois heures du matin, ils trouvent encore le courage de répondre (sans le moindre sens) aux questions farfelues que l'on a osé leur poser (ex: Aidez-moi, j'ai besoin de vous... Quelle est la capitale de....) Je pense qu'il faudrait les canoniser!!!!!!!!! Oublions les plaisanteries, ces gars là passe leur temps a arnaquer les gens et la plupart se font avoir. Mais que fait la police?? Ah oui, c'est vrai elle traque les putes...

Loa Frituredetanche

 

Retour au sommaire de la pageUn malheureux voleur se fait escroquer par un Marabout !

Francis, un internaute magopinaciophile, nous communique cette fascinante anecdote :

Iran: un voleur "invisible" pris la main dans le sac
TEHERAN (AFP), le 07-11-2002
Un jeune Iranien qui empochait les billets aux guichets d'une banque de Téhéran n'a pas compris pourquoi les clients lui sont tombés dessus, puisqu'il était "invisible".
Les clients de la banque ont été surpris de voir un individu se servir tranquillement mercredi dans l'établissement, selon le quotidien Jam-e-Jam de jeudi. Leur étonnement passé, ils se sont jetés sur le voleur, dont l'identité n'a pas été révélée, avant que la police n'intervienne.
Directement mené au tribunal, il s'est mis à pleurer devant le juge en se disant "victime d'une arnaque". "Je suis allé voir un marabout. Je cherchais un moyen de devenir riche. Il m'a fait payer 5 millions de rials (625 dollars) contre un parchemin qui me rendrait invisible", a-t-il dit. Il devait porter au bras gauche le parchemin couvert de formules magiques.
Il a été mis en prison. L'histoire ne dit pas si le sorcier, actuellement recherché par la police, connaît un moyen de l'en sortir.

 

Retour au sommaire de la pageLe point de vue d'un ressortissant étranger sur une pratique apparemment cantonnée aux pays francophones :

> Lire le résumé en français

Visitors to Paris, on exiting the metro may now and then receive a card, normally handed out by Africans. They are paid about 8 euros per 1000 cards distributed and probably you have received a card for one of the local marabouts. These are "intermediates" between the common person and the Koran. They have the image of being witch doctor like and for some are thought to have some magical powers.

[...]

The marabouts of Paris live up in the 18th, the Goutte d'Or and have consultations for various disorders one might have.
The card I received yesterday mentions a "Monsieur Charles" guerrisseur, i.e. he cures you of various things. Or everything.
He is a "grand specialiste des science occultes, serieux, rapide, efficace, discret"
All marabouts are specialists in love life problems, and so advertises Monsieur Charles. But he also can improve your business, attract clients, help you with your driving permit etc. You have a problem, go to Monsieur Charles.
Towards the end of his card his love life advice performance will all you to have the person of your life "run after you like a dog behind his (or her) master."
I have not listed on this posting Monsieur Charles address (indeed in the 18th on rue Marcadet) or phone number. A recent article in Le Parisian indicated that not all of the marabouts clients are Africans, many a nativist French person will seek their advice. Cost: From 15 to 40 euros a consultation.
Having been in Paris for over 25 years I have never consulted a marabout. The urge is always there, one of curiosity. Western skepticism gets in my way, but after all maybe the Senegalese soccer team did have extra help from the sidelines.

Earl

Je résume pour les non-anglophones :

- Les Marabouts habitent dans le XVIIIème, à la Goutte d'Or

- Leur clientèle n'est pas exclusivement d'origine Africaine

- Les distributeurs de flyers parisiens sont payés environ 8 euros pour 1000 cartes distribuées

- Coût de la consultation : de 15 à 40 Euros

 

Retour au sommaire de la pageApproche budgétaire

Liliane Kuczinsky (les Marabouts Africains à Paris) a enquêté auprès des imprimeurs de flyers. Ils sont quelques uns à Paris, qui ont chacun entre 12 et 20 clients-marabouts représentant environ 10% de leur chiffre d'affaires. Ils impriment en offset quelque 10.000 cartes en moins d'une heure (de la composition du message sur ordinateur au massicotage, en passant par l'impression). Le prix de revient des 10.000 flyers pour le marabout est d'environ 38 € (ou dans les 50 € avec l'option "photo du Maître numérisée") mais certains marabouts font imprimer jusqu'à 100.000 cartes d'un coup !

 

Retour au sommaire de la pageUn Marabout des temps modernes :

Retour de l'être aimé...

On n'est pas obligé d'avoir été formé dans le plus grand centre de la médiumnité Africaine pour avoir des talents de Marabouts, comme en témoigne l'internaute Barbapapouille, qui nous parle d'un de ses amis, surnommé le Marabout, et qui utilise pour sa part les nouvelles technologies en guise de gri-gri. Ecoutons son témoignage :

Ce pote a été surnommé "marabout" ou Marab' pour plusieurs raisons. La principale est que, grace a sa maitrise des moteurs de recherches, indics et autres techniques occultes, il transformait , lors des etudes a Helsinki, une simple serie de 8 chiffres en nom, prenom, adresse, hobbies etc etc.
Son coup le plus fameux : la fille au chien. Un pote ramene un No de telephone, et le Marab lui renvoie une photo de la dite fille avec son chien, le nom de son chien, son film préféré, blah blah . Autant dire que l'affaire était dans la poche.
"Retour de l'etre aimé".

Barbapapouille

La suite, étonnante, quelques jours plus tard...

[...] je vous ai parlé de mon pote " marabout", francais a Helsinki. Plutot froissé par le fait que je dise que ce n'etait pas un vrai de vrai, il m'a demandé de rectifier auprés de vous, ce a quoi j'ai sourit.
Il m'a même demandé de choisir, en punition, un envoutement au lit ou alors un sort jeté sur ma voiture... ce que j'ai choisi.
Et ben, le soir meme, mes essuies glaces arrieres ne fonctionnent plus (ils marchaient) ; et ceux avant fonctionnent quand ils veulent, meme si je ne les commande pas.
Bon, c'est pas la mort, mais quand meme ca fout les chocottes...
En tout cas, je vois mon pote d'un autre oeil, tout aussi amical, mais d'autant plus admirateur. Non, son surnom n'est pas usurpé.
[...]
PS : tout est vrai !

Barbapapouille

 

> Vous aussi, apportez votre contribution à cette grande enquête !